Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
3 mai 2012 4 03 /05 /mai /2012 09:31

Il est des souvenirs que le temps n’efface jamais, comme ces photos sur papier jauni. On se remémore rapidement ces anciens temps avec une certaine nostalgie mais les souvenirs, les sensations, reprennent très vite toute leur vivacité.

Ces sablés, recette emblématique de Bonne Maman (pas la confiture, mon arrière grand-mère, tout aussi bonne cuisinière !), c’est l’enfance qui revient en courant à chaque bouchée. Mon papa a grandi en étant tombé dans une boîte à biscuits ! C’est là toute son enfance… et toute la mienne aussi. En fermant ses yeux, il n’a dit que quelques mots « Oui, c’est le même goût qu’étant petit ! ». Quel bonheur pour moi que de me transformer, quelques instants, en fontaine de jouvence, en machine à remonter le temps. Des odeurs, une texture, une jolie dorure et un goût mémorables… tout droit sortis du cartable !

La tradition fait aussi toute la saveur d’un plat. J’ai nous, le rituel veut que nous devons toujours – je dis bien toujours ! – utiliser le même emporte-pièce : l’éternel rond de serviette en argent. Et que celui qui osera déroger à la règle soit puni !! Il copiera 100 fois « Les sablés tu croqueras lorsque le rond de serviette tu utiliseras ». Non Mais !

 

Sables.JPG

 

250gr de Farine

125gr de Beurre mou

125gr de Sucre

2 jaunes d’œufs (+ 1 jaune pour la dorure)

½ verre de lait

1 verre ou 1 rond de serviette

 

Faire une pâte avec tous les ingrédients. La laisser reposer pendant 1 heure.

Préchauffer le four à 180°C.

Etaler la pâte à l’aide d’un rouleau à pâtisserie sur un plan de travail fariné.

Découper les sablés à l’emporte-pièce : avec un verre ou un rond de serviette, c’est encore meilleur !

Les disposer sur une plaque à pâtisserie ou le lèchefrite du four recouvert de papier sulfurisé.

Avec la lame d’un couteau, faire des croisillons sur les sablés et les badigeonner généreusement de jaune d’œuf.

Placer au four pendant environ 20 minutes (attention, il faut bien surveiller la couleur… un joli ambré = succès assuré)

Croquer… les yeux fermés !

 

Personnellement, ma grand-mère me les a toujours servis pour accompagner sa merveilleuse mousse au chocolat ! Ils seront aussi les compagnons de jeu idéaux d’une crème renversée ou la base de « lunettes » à la confiture… la gourmandise n’a pas de limites, alors, faîtes-vous plaisir !

 

Sables2.JPGSables3.JPG

Partager cet article

Repost 0

commentaires