Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
9 septembre 2012 7 09 /09 /septembre /2012 22:19

Je ne sais pas vous mais personnellement, cet été qui joue les prolongations me donne envie de cuisiner des plats d'été. La date fatidique du 21 septembre s'approche insidieusement et irrémdiablement, certains arbres ont déjà décidé de changer de couleur mais, non, l'automne attendra, l'été se battra jusqu'au bout. Alors, les yeux enfouis dans les légumes, je repère de beaux poivrons aux couleurs chatoyantes: verts, jaunes, rouges... ils nous en font voir de toutes les couleurs. Mon esprit bouillonne et je les imagine confits, grillés, en lasagnes, au pays basqu(ais)e, un peu tartes. Et puis finalement non, après avoir laissé mijoter mes idées, c'est simplement poêlés qu'ils vont être cuisinés! Pour accompagne une viande blanche ou incorporés à une omelette bien baveuse, leur goût incomparable ravira tous les amateurs ! 

Poelee-de-poivrons.JPG

Ingrédients : 

- 2 poivrons verts

- 2 poivrons Rouges

- 2 tomates

- 2 oignons

- 2 cac de miel d'acacia (ou autre)

- 1 cac de piment d'Espelette

- 20 olives environ

- 1 gousse d'ail

- 1 cas d'huile d'olive

- Sel/Poivre

 

Emincer les poivrons et la gousse d'ail. 

Couper les poivrons épépinés en lanières. Couper les tomates en petits dés. 

Faire chauffer l'huile dans une sauteuse puis y faire revenir l'oignon et l'ail émincés.

Ajouter les tomates et les poivrons et laisser mijoter environ 20 minutes. 

 Lorsqu'ils commencent à être bien tendres, ajouter le miel, les olives. Saler, poivron et ajouter le piment d'Espelette.  


Repost 0
7 septembre 2012 5 07 /09 /septembre /2012 21:55

Voilà plusieurs jours que je ne suis pas venus vous sustenter avec de nouvelles recettes alléchantes. 

Avant de remettre mon tablier et de vos régaler à nouveau sans aucun complexe, voici une petite recette légère. Un week-end ensoleillé se profile, les oiseaux chantent, le soleil joue les prolongations. Cela me donne envie de me mettre au vert. Qu'à cela ne tienne, le vert sera dans mon assiette. Salade, Haricots, Ciboulette, vous prendrez bien un vert? 

Salade-Haricots-verts-Tomates.JPG

Ingrédients : 

- 1 Salade verte

- 200 gr d'haricots verts

- 3 tomates

- 2 cébettes

- 1 cas de moutarde

- 3 cas d'huile d'olive

- 1 cas de vinaigre (de vin, balsamique ou de Xérès, à votre convenance)

- Sel/Poivre

- Ciboulette

 

Faire cuire les haricots verts. 

Dans un saladier, préparer une vinaigrette en émulsionnant la moutarde avec l'huile, le vinaigre, le sel et le poivre. Ciseler la ciboulette.

Ajouter la salade verte, les haricots verts et les tomates coupées en dés. 

Emincer les cébettes et les ajouter à la salade.

Placer la salade au frais et la déguster pour accompagner une grillade ou une omelette par exemple. 

Repost 0
4 septembre 2012 2 04 /09 /septembre /2012 10:26

Mon premier est un plat complet à base de pâte. Mon deuxième est peu se manger chaud ou froid (ou tiède, pas de jaloux!) simplement accompagné d'une salade. Mon troisième se mange dans un buffet ou le dimanche soir. C'est ? C'est ? La tarte ! Mais bien sûr ! Oui vous l'avez tous reconnue. 

J'adore les tartes mais je constate avec désolation que "tarte" est souvent synonyme de Quiche Lorraine, Tarte aux poireaux... et autres grands classiques. Bon c'est aussi un synonyme de fille un peu cruche mais je ne m'étendrai pas sur ce point. Oui mais voilà, la tarte nous offre une infinité de possibilité qui nous permet de varier les plaisirs et de laisser cours à notre imagination sans aucune limite. Enfin si, celle du bon goût! 

Invitée à un anniversaire, je me vois immédiatement sollicitée pour préparer de quoi régaler les invités. Une recette recommandée par une amie se cachait discrètement dans mon placard depuis de nombreux mois et n'attendait qu'à être dépoussiérée et testée. La preuve est là : on peut être tarte ET surprenante voire gastronomique ! La Quiche peut s'en retourner en Lorraine ! La photo ne rend pas du tout hommage à ce plat mais croyez-moi sur parole ! 


Tarte-Feta-Courgettes-Pignons.JPG

 

Ingrédients : 

- 1 pâte brisée

- 2 courgettes

- 1 oignon

- 200 gr de feta + 1/4 de bûche de chèvre

- 50 g de pignons de pin

- 2 œufs

- 1 cuillère à soupe de crème fraîche

- Basilic haché

- un peu de lait

- une poignée d'emmenthal râpé

- Sel / Poivre

 

Préchauffer le four à 180°C. 

Éplucher l'oignon et l'émincer. Laver les courgettes, les couper en fines rondelles. Faire revenir ces légumes dans une poêle, avec un peu d'huile d'olive. Saler et poivrer et laisser cuire jusqu'à tendreté.  

Dans une terrine, battre les œufs, ajouter la crème fraîche et juste ce qu'il faut de lait pour obtenir une préparation un peu plus liquide. Mettre le basilic, poivrer (je ne recommande pas de saler, la Feta apportant déjà beaucoup de sel).

Couper les fromages en dés et les ajouter à l'appareil. Y ajouter également les pignons puis les légumes cuits. Mélanger délicatement le tout. Verser sur la pâte à tarte en répartissant bien, puis saupoudrer de fromage râpé. 

Enfourner pour 45 min.

 

 

Repost 0
Published by Marie - dans Plat complet
commenter cet article
3 septembre 2012 1 03 /09 /septembre /2012 11:35

Non ce n'est pas un scoop, pas une grande découverte, mais lorsque je décourve et que j'aime un produit, je le dis !

Au détour d'une balade au coeur de mon supermarché - si, si, je vous assure, aller faire les courses s'apparente bie à une balade selon moi ! - mes pas m'emmènent bien malgré moi vers le rayon de Charly : les chocolats. D'habitude, en grande gourmande que je suis, je les aime généreux, fourrés, denses mais surtout pralinés ! Mais mon amour immodéré du chocolat me fait également pencher pour la simplicité, la pureté : un chocolat noir corsé. Ce jour là, souhaitant jouer les épicuriennes et les puristes, je me tourne donc vers ce dernier. A cet instant, mon regard croise celui d'une tablette jusqu'alors inconnue. La promesse est savoureuse : un Lindt Excellence à la Pointe de Fleur de Sel. Le chocolat noir se marie à merveille avec les épices et notamment le sel alors ni une ni deux, je repars chez moi le chocolat sous le bras !

Verdict : La combinaison est parfaite. Le sel est justement dosé pour se rappeler délicatement à nos papilles sans être trop prononcé. La qualité du chocolat reste parfaite. Un dosage idéal pour faire de votre moment café un instant parfaitement assaisonné! 


IMG_7580.JPG


Repost 0
2 septembre 2012 7 02 /09 /septembre /2012 16:33

La meringue ! Voilà une recette dont l'origine reste méconnue et controversée. Mais une chose est certaine, elle fait le bonheur de toutes les bouches. Cette petite demoiselle au teint nacré est bien mystérieuse : elle s'avance dans le plus simple appareil, lisse ou toute en volutes, légère, lisse, elle ne triche pas. Son apparence sèche pourrait en tenir plus d'un éloigné mais c'est sans compter sur sa brillance et sa douceur apparente. Alors on s'approche, on l'observe et n'y tenant plus, on la croque. Tous vos préjugés s'éffondrent : Miss meringue est en réalité doucereuse, sucrée, croquante sous la dent mais fondante sur la langue. Un goût à la fois léger, presque aérien, et constant qui vous laisse un souvenir subtil pendant longtemps. Qu'elle soit française, suisse ou italienne, miss meringue vous fera craquer à coup sûr! 

Personnellement, la première rencontre a eu lieu chez ma grand mère; lieu de nombreuses rencontres me direz-vous. Ces petits gâteaux qui croquent et collent aux dents accompagnaient alors mousses, glaces et autres délices sucrés. Mais si ma grand mère s'attelait à l'aventure meringue, c'était surtout pour me concocter l'un de mes desserts préférés : le vacherin. Je ne manquerai bien sûr pas de venir vous dévoiler prochainement la recette. 

 

Meringues.JPG

Meringues-coupe.JPG

Ingrédients: 

- blancs d'oeufs

- 50 gr de sucre par blanc d'oeuf

- 1 pincée de sel


Battre longuement les blancs en neige avec la pincée de sel jusqu’à ce qu’ils fassent un joli ruban et que l’aspect soit satiné. Ajouter le sucre lorsque les blancs commencent à prendre. 

Préchauffer le four à basse température - 120°C maximum. 

Enfourner et les «oublier » dans le four. Il faut que les meringues soient très sèches. Aussi les ai-je laisser plus de 4heures (et elles étaient petites!). En les tapotant, elles doivent rendre un son « creux » !!! En les sortant du four, en casser une pour vérifier. 

Meringues-Coupe-2.JPG

 


Repost 0
1 septembre 2012 6 01 /09 /septembre /2012 18:13

Mais oui mais oui... les vacances sont finies ! Après des heures passées sur les routes. Après avoir rangé avec amour et douceur vos sandales préférées dans leur boîte non sans une petite larme à l'oeil en leur fredonnant "On s'était dit rendez-vous dans un an"... Après avoir ouvert votre boîte mail et l'avoir fermée aussi sec - les 3 chiffres affichés à côté de "Boîte de reception" ont déclenché une crise aïgue de tachycardie ! Après avoir croisé des personnes au teint blafard dans le métro et avoir lancé un "bonjour" enjoué à la cantonnade sans aucun succès ... Vous avez réalisé que vous étiez de retour de vacances ! Alors non, mesdames, messieurs; nous on résiste. On chouchoute notre peau pour que son hâle caramel joue les prolongations et fasse saliver de plaisir nos voisins pendant encore plusieurs semaines. On cours chez le coiffeur pour un balayage effet soleil qui va balayer toute humeur maussade. On débouche une bonne bouteille de rosé aux notes fraîches, florales qui en une gorgée vous transporte tout droit au pays des cigales. Et surtout, plutôt que de ressortir l'appareil à raclette, on persiste à servir l'été dans notre assiette parce que les étales nous servent encore le soleil sur un plateau. Alors donnons à nos repas un goût de vacances et voyageons le temps de quelques bouchées en bord de mer par exemple. 

Ce soir, j'ai décidé de me tourner vers un grand classique. Encore une fois, les grands classiques restent des valeurs sûres, savoureuses... Et puis, après de nombreuses heures passées sur les routes, un frigo vide et peu de temps... je trouve que la gourmandise est malgré tout au rendez vous. Une entrée en 2 tons ; du rouge, du blanc... je parle bien sûr des tomates mozza! Et là, je ne vous parle pas de la version insipide, au fromage élastique et sans saveur mais plutôt à une version de luxe. Des tomates juteuses et savoureuses à souhait, une belle boule de mozzarella di Buffala achetée à la grande épicerie de paris et des aromates frais !! Hmmmm Mamma mia! 

Tomates-Mozzarella-di-Buffala.JPG

Ingrédients : 

- 2 tomates coeur de boeuf ou noires

- 2 tomates grappe

- 1 belle boule de mozzarella

- Huile d'Olive extra

- Quelques Olives noires

- Sel Poivre

- Basilic

 

Couper les tomates et la mozzarella en lamelles et les disposer dans un plat. 

Arroser d'huile d'olive;  Saler, Poivrer; 

Ciseler du basilic frais et placer quelques olives noires ! 

 

A taaaaabllle ! 


Repost 0
Published by Marie - dans Entrees
commenter cet article
24 août 2012 5 24 /08 /août /2012 10:21

Je ne suis pas particulièrement capitaliste mais les financiers me font toujours cracker !

Ces petites bouchées sont très fourbes : c'est petit, c'est mignon, ça vous fait les yeux doux. A les voir on les croirait innofensifs... mais il faut se méfier de l'eau qui dort. Une seule bouchée et vous êtes accros, envoutés ! Comme une crise de manque, on les ingurgite sans retenue ! Sans aucune vergogne, le financier ose en plus se décliner au gré de ses envies dans le but malicieux de séduire le plus grand nombre ! Et en plus ils nous incitent à dépenser... des calories le lendemain!! Mais la gourmandise est un péché capital contre lequel on ne peut pas lutter! 

Aujourd'hui le financier nous fait des cachoteries en renfermant un coeur de chocolat praliné qui va totalement nous rendre maBOULE ! 

Financiers-boule-choco.JPG

 

Ingrédients : 

- 1 paquet de Lila Stars Snax Milka

8 blanc d’œufs

- 100gr de farine

- 100gr de poudre d’amande

- 300gr de sucre

- 175gr de beurre doux

- 1 paquet de sucre vanillé

 

Préchauffer le four à 200°C.

Mélangez le sucre, la poudre d’amande tamisée, la farine.

Délayez le tout avec les blancs d’œufs natures.

Lorsque le mélange est intime, ajoutez le beurre fondu et cuit noisette – Astuce, le beurre est cuit noisette lorsque le bruit / le chant du beurre à l’ébullition cesse. Versez le beurre dans le mélange. Mélangez et ajoutez le sucre vanillé.

Beurrez grossièrement au pinceau les moules à friands (pour ma part, j’utilise des moules en silicone).

Placer un peu de pâte puis ajouter une boule de Chocolat Milka. Procédez ainsi pour tous les moules.  

Mettez au four chaud pendant 15 minutes max en surveillant la couleur. SI nécessaire les recouvrir de papier aluminium en attendant la fin de la cuisson lorsque les financiers sont suffisamment dorés.

 

Financiers-boule-choco-2.JPG

Repost 0
22 août 2012 3 22 /08 /août /2012 14:50

L'été et sa chaleur écrasante m'ont poussée à me retrancher au frais dans ma cuisine. Me voilà obligée d'en profiter pour préparer un petit dessert pour le soir même... Mais mon ami le bikini me fait de l'oeil et m'implore de ne pas craquer pour mes amis chocolat, sucre et beurre. Quel Rabat-joie celui-là! Le fruit de mes réflexions me fait alors craquer pour la légèreté, des saveurs suaves et sucrées et des bouchées rafraîchissantes. Quoi de mieux qu'une belle salade de fruits? Comme le disait si bien la chanson, Salade de fruits jolie, jolie, jolie... tu plais à mon père, tu plais à ma mère... Et bien moi je dis qu'elle plaira aussi à mon frère, à mes amis, au voisin, ... bref vous aurez compris. Un dessert sain, gourmand, qui vous donne une peau de pêche, pleine de vitamines (et oui, on ne pas aller sucrer les fraises tout de suite). Ici framboises, fraises et pêches se marient à merveille.

Allé en avant ... Que celui qui n'aime pas ramène sa fraise, il prendra une pêche.

Salade-de-fruits-rouges.JPG

Ingrédients : 

- 1 barquette de fraises

- 1 barquette de framboises

- Myrtilles - facultatif

- 2 pêches blanches ou jaunes selon votre goût

- 2 cas de sirop d'érable

- Menthe

 

Attention, lisez attentivement, c'est très compliqué !!

Couper tous pêches et les fraises et les mettre dans un saladier. Ajouter les framboises et les myrtilles. 

Verser le sirop d'érable et ciseler un peu de menthe fraîche. Mélanger et placer au frais.

Régalez-vous ! 

Repost 0
Published by Marie - dans Dessert
commenter cet article
21 août 2012 2 21 /08 /août /2012 13:58

Si je vous dis "Clafoutis", vous me répondez? Dessert - oui, Cerises - oui, Eté - oui mais pas que, Pâte à crêpe - y'a de ça oui... les plus aventureux diront aussi fruits rouges ou pommes. Car oui, ce dessert aime tous les fruits. 

Aujourd'hui, pour cette balade gustative, grande gourmande a décidé de sortir des sentiers battus et de s'aventurer vers des contrées salées. 2 courgettes croisées en chemin ont tôt fait de m'inspirer un plat d'accompagnement, parfait compagnon de voyage de grillades ou plats de viandes blanches. En été, je rêve de douceur, de légèreté et de saveurs méditerranéennes. Alors, tandis que je feuilletais un magazine, confortablement installée - vautrée? - au soleil, je constate que le clafoutis salée est une histoire qui ne fait que commencer. Alors à mon tour... et je ne suis pas déçue du voyage ! 

Clafoutis-Courgettes-Olives.JPG

 

Ingrédients: 

- 4 courgettes

- 3 cas d'olives noires

- 125gr de farine + 10 gr pour le moule

- 3 oeufs

- 35 cl de lait

- 5 cl d'huile d'olive

- 10 gr de beurre doux pour le moule

- 1 cac de romarin ou de thym

- 1 cac de piment d'Espelette

- sel / Poivre

 

Laver et couper les courgettes en rondelles fines ou en petits cubes. Les faires cuire pendant 15 minutes dans une poële avec l'huile d'olive et le romarin (ou le thym). Saler et Poivrer. Une fois cuites, les égoutter dans une passoire pour retirer l'excédent d'huile. 

Préchauffer le four à 180°C. 

Dans un saladier, battre les oeufs en omelette. Ajouter la farine, du sel et du poivre (Attention à ne pas trop saler, les olives étant déjà elles-mêmes bien salées). Ajouter le lait et le piment d'Espelette en fouettant. 

Beurrer et fariner un plat à gratin. Répartir les courgettes et les olives dans le plat. Verser par dessus l'appareil à clafoutis. Placer le plat dans le four pendant 25 à 30 minutes. 

Sortir le clatoutis et le laisser tièdir avant de le servir en entrée ou en accompagnement d'une viande blanche par exemple. Ce plat se déguste volontier accompagné d'un verre de Sancerre Blanc. 



Repost 0
20 août 2012 1 20 /08 /août /2012 15:04

Aujourd'hui, pas de recette. Voici juste une petite alerte pour vous signaler que le plus gourmand des e-magazines est en ligne. Aubergine, prunes, goûters gourmands... la bande de bloggeurs nous propose ici un panel de recettes délicieuses pour savourer notre été. 

Yummy-n-10.PNG

Repost 0