Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
5 novembre 2012 1 05 /11 /novembre /2012 17:07

- Vous prendrez bien un dessert?

- ... Après ce double cheeseburger, est-ce bien raisonnable?? (Surtout que demain soir j'ai rendez-vous avec "Mister sexy", rencontré hier devant la machine à café... et là, j'aimerais bien que le dessert, ce soit moi!)

- On n’a qu'une vie mademoiselle...

Hmmmm, comment résister à la tentation? Le steack et ses deux comparses, les tranches de cheddar, ont gagné une bataille, mais pas la guerre!

Alors, on se tortille 3 minutes sur sa chaise pour faire glisser tout ça. On ouvre et on referme 3, 4... 5 fois la carte! On relit la liste des desserts... juste pour être sûre ! Tant qu'à transgresser ses bonnes résolutions, il ne faudrait pas se tromper!!!

Une envie de chocolat... oui mais quelque chose de léger alors... Alalala, voilà le paradoxe de toutes les filles : après s'être attaqué à 6 étages de gras délicieusement culpabilisant, on se torture avec des considérations diététiques à vous couper l'appétit !

Et là, miracle !!! Notre super copine nous souffle à demi-mots qu'on peut renvoyer la crème se faire brûler ailleurs mais, oh joie, que la mousse au chocolat est une alliée de choc(olat)! Peu riche, elle comblera à coup sûr nos envies de sucré sans compromettre notre opération séduction du lendemain...

Ah bonheur ! Voilà de quoi vous faire mousser : Vous êtes une fille qui sait vivre!

En hommage à ce dur fardeau que chacune de nous porte, voici la recette de mousse au chocolat de ma mamie ! Un secret de beauté transmis de génération en génération? Sans doute puisqu'il vous donne le sourire sans attaquer votre ligne... ! 

Mousse-Chocolat-3.jpg

Mousse-Chocolat-2.jpg

Ingrédients (pour 6 portions): 

- 6 œufs

- 250 gr de chocolat

- 3 cuillères à thé (2cas) sucre en poudre

- 1 cuillère à thé (2cac) de Nescafé

 

Faire fondre le chocolat avec le café et une goutte d’eau au bain marie. Vous pouvez le faire fondre au micro-ondes; dans ce cas, mettez des temps de cuisson très courts et mélanger à chaque fois vivement pour que le chocolat ne cuise pas! 

Battre les blancs en neige très ferme. Battre les jaunes avec le sucre jusqu'à ce que le mélange blanchisse.

Ajouter petit à petit le chocolat fondu en mélangeant vivement. Incorporer doucement les blancs en neige en soulevant délicatement le mélange. Verser la preparation dans un saladier ou dans 6 petites verrines. 

Réserver au frais pendant 1/2 journée. 

Mousse-Chocolat-4.jpg

Mousse-Chocolat.jpg

mousse, chocolat

Repost 0
Published by Marie - dans Dessert
commenter cet article
31 octobre 2012 3 31 /10 /octobre /2012 12:15

Gateau-aux-pommes-de-Tante-Poupette-2.jpg"Mais oui, mais oui, l'école est finie!". Oubliés les maîtresses, les petits copains - même le petit blondinet qui a glissé un mot dans votre trousse, les marelles et autres cache-caches... Les vacances sont là ! Direction la plus belle cours de récréation qui soit; celle de tous les jeux, de tous les rêves, de tous les souvenirs ... Sur le pas de la porte, votre mamie vous attend les bras grand ouverts sans même avoir pris le temps d'ôter son tablier! Un seul baiser vous annonce la saveur des jours à venir : insouciance, chaleur, amour, découvertes... 

Une mamie, c'est notre héroïne à tous! Une gentillesse de tous les instants, un sourire réconfortant qui guérit de toutes les blessures. Une présence douce, discrète, tendre, modeste mais surtout indipensable ! Elle vous fait fondre par ses mots tendres et ... sa cuisine gourmande ! Fermez les yeux! Souvenez-vous! Emmitouflé dans votre lit douillet, une odeur vous titille les narines! Vous dévalez l'escalier et vous retrouvez attablé devant un bol de chocolat fumant et une belle tranche de gâteau ! Mamie vous regarde avec amour tandis qu'elle pèle ses oignons... Qui de vous ou l'oignon lui met la larme à l'oeil...? Elle emportera ce secret avec elle ! 

Nos mamies sont éternelles ! Elles ont ce pouvoir de rester à jamais dans nos mémoires. Et pour savourer leur présence et s'assurer de cette éternité, c'est avec beaucoup de gourmandise, 1 dose de bonheur, 1 zeste de nostalgie, et de l'amour à volonté que nous concoctons leurs recettes ! Le goût du talent? De l'amour? ... une chose est sûre, ces recettes sont parfaites ! 

Aujourd'hui je croque avec un sourire d'enfant aux lèvres dans le gâteau aux pommes fétiche de ma Mamie !

Gateau-aux-pommes-de-Tante-Poupette.jpg

 

Ingrédients (pou 6 personnes)

 

- 1 œuf

- 125 g de beurre

- 6 cas de farine

- 6 cas de sucre

- 10 cas de lait

- 1 paquet de levure

- 1 gousse de vanille

- 2 cas de rhum

- 4 pommes

 

Préchauffer le four à 200°C.

Dans un saladier, mélanger tous les ingrédients secs. Faire fondre le beurre. 

Couper la gousse de vanille en deux, gratter les graines et les ajouter au mélange. 

Ajouter l'oeuf, le beurre fondu, le lait et le rhum dans le saladier. 

Fouetter jusqu'à obtenir un mélange intime. 

Peler, épépiner et coupe en lamelles fines (au robot pour ma part) vos pommes. Ajouter les lamelles dans le saladier et bien mélanger. 

Tapisser le fond de votre moule de papier sulfurisé (sinon vous ne le démoulerez pas !)

Verser la préparation dans le moule et le placer au four pendant 35-40 minutes selon l'épaisseur de votre gâteau. 

Déguster !!!! 




gâteau, pommes

Repost 0
Published by Marie - dans Dessert
commenter cet article
30 octobre 2012 2 30 /10 /octobre /2012 17:37

Le pas de la porte est passé... votre journée d'école, pardon, de travail, vous a épuisée mesdames ! Et avec ce froid, vous vous demandez si vous n'auriez pas oublié vos doigts de pied sous votre bureau?! Vos enfants trépignent pour vous raconter leur journée et leurs dernières histoires de Supers Héros!. Oui mais là, le super héro, c'est vous! Ou devrais-je dire la "Super Maman" : hop hop hop, en  quelques secondes, vous voilà regonflée à bloc prête à écouter toutes les aventures de pitchounou et loulou! Votre arme secrète? Un bon chocolat chaud ET les sablés cuisinés maisons. Une recette héritée de mamie que vous croquez avec délice et que fait plier tous les méchants ! Un moment de pur bonheur à savourer en toute intimité! 

 

Sables-de-Mamie-2.JPG

La recette avait déjà été dévoilée voilà quelques mois : ici

 

Sables-de-Mamie.JPG

Repost 0
28 octobre 2012 7 28 /10 /octobre /2012 23:22

Une pâte croustillante, joliement dorée, de la mozzarella fondante et gratinée, une sauce tomate gorgée de soleil. Voyez se prélasser de fines tranches de jambon de parme...

Vous voilà dans votre pizzeria préférée? Votre Trattoria de quartier? Et bien non! car ce soir, le maître de la pizza, c'est moi ! En un tour de pâte-pâte, je transforme les oubliés du frigo en une pizza de la casa à faire pâlir les pizzaïlos du coin! Voilà de quoi faire croustiller vos dimanches soirs.

Parce que les grands classiques sont des valeurs sûres, je titille ce soir nos papilles d'une pizza inspirée Di Parma pour une version Di Casa! Sortez vos roulettes et gardez vos serviettes à portée de main car vous allez vous lécher les babines !!!

Pizza-di-Parma.JPG

Ingrédients : 

- 1 pâte à pizza (Herta pour ma part)

- 3 cas de sauce tomate (faîte maison ou tube de sauce tomate cuisinée aux petits légumes Panzani)

- 2 tomates

- 1 boule de mozzarella

- 3 poignées d'emmental râpé

- 10 Olives noires

- 3 tranches de jambon de parme

- Origan

 

Préchauffer le four à 180-200°C

Prendre votre pâte à pizza et la dérouler. 

Etaler dessus la sauce tomate. Couper les tomates en rondelles et les répartir sur la pâte. 

Couper la boule de mozzarella et placer les tranches sur la pizza. Parsemer de fromage râpé et répartir les olives. 

Placer la pizza au four pendant 18 minutes. 

A la sortie du four, placer les tranches de jambon harmonieusement sur la pizza et saupoudrer d'origan. 

 

Pizza.JPG

Repost 0
Published by Marie - dans Plat complet
commenter cet article
25 octobre 2012 4 25 /10 /octobre /2012 11:05

Le Gastro c’est bien… le bistro c’est mieux ! Non pas que vous soyez difficile ou que vous fassiez la fine bouche mais les plats aux intitulés aussi compliqués que les livres de la Pleïade, parfois on aime les laisser au placard. Parce que parfois la simplicité peut nous émerveiller : ce plat là, c’est un peu la citrouille de Cendrillon qui se transforme en carrosse. Des ingrédients simples, des souvenirs d’enfance 100% pur jus et malgré tout un esprit bistronomique qui mettra à coup sûr tous vos amis d’accord.

Encore une recette de ma mamie qui donnait son étoile à chaque dimanche midi ! Une tranche de rôti, une purée maison façon Joël Robuchon qui sue le beurre (25% oui oui !! hmmmmm qu’est-ce que c’est bon !) et un jus mitonné aux petits oignons… Ma mamie aussi est un grand chef !

Roti-de-porc.jpg

Ingrédients : 

- 1 rôti de porc (dans l'échine... le file est trop sec!)

- 200 gr de lardons

- 2 oignons

- 40 gr de beurre

- 2 cas d'huile d'olive

- 1/2 Cube Or Maggi

- 1 bouillon de volaille

- 75cl d'eau

 

Préchauffer le four à 150°C.

Emincer les oignons. 

 Dans une cocotte en fonte, faire fondre le beurre avec l'huile d'olive. 

Faire revenir les oignons émincés et les lardons dans la cocotte. Rajouter la viande et la faire dorer sur tous les côtés. 

Mouiller avec les bouillons (l'eau + cube Or + bouillon de volaille). Glisser la cocotte dans le four et laisser cuire très longtemps : 1h30 environ.

Servir avec des pâtes fraîches ou une bonne purée au beurre!

Repost 0
Published by Marie - dans Viande
commenter cet article
23 octobre 2012 2 23 /10 /octobre /2012 17:54

"Y'a pas de saison ma bonne dame!!!". Voilà ce que Yummy va démentir cette fois-ci! Il faut bien l'avouer, ces derniers jours, la météo essaie de nous rouler dans la farine et nous voilà obligés d'alterner entre vêtements légers et cols roulés ! Ce numéro va faire taire les mauvaises langues et nous mettre l'eau à la bouche : dans votre assiette, les saisons existent bel et bien, fidèles au rendez-vous. Vos étales regorgent de produits de saison tous plus alléchants les uns que les autres : pommes, courges, marrons... les couleurs de l'automne égayent votre assiette avec gourmandise. Et ce n'est pas Alain Passard qui vous dira le contraire avec une recette de betterave en croûte de sel. 

J'espère vous avoir mis l'eau à la bouche mais je ne vous en dévoilerai pas plus, je vous laisse découvrir toutes ses saveurs par vous-même!

Précipitez-vous, courez en ligne pour télécharger le dernier numéro de Yummy !!

Yummy-N-11.PNG

Repost 0
18 octobre 2012 4 18 /10 /octobre /2012 14:18

Un immense merci à Julie du blog Silence, on Cuisine! Taguée, pour la première fois... cela me touche beaucoup !! Quoi de mieux pour une bavarde comme moi que de devoir parler un peu de moi et de ma passion? 

Alors je vais tenter ici d'honorer dignement ce cadeau qu'elle m'a fait ! Cette petite ronde des tags permet à tous les blogueurs amoureux de cuisine de mieux se connaître. 

 

Les règles du jeu :

- Il faut poster les règles.

- Chaque personne doit répondre à onze choses sur elle sur son blog.

- Répondre aux onze questions puis créer onze nouvelles questions pour les personnes taguées.

- Choisir onze personnes et mettre un lien vers leurs blogs.

- Se rendre sur leurs blogs pour les informer qu’elles ont été taguées

- Ne faire aucun tag sans prévenir.

Vous devez taguer 11 personnes

 

Voici les questions de Julie : 

- Quelle est ta citation préférée ? 

"Il y a toujours un soleil au dessus des nuages". Voilà une citation très optimiste qui me permet de garder le sourire quelques soient les épreuves. Cela me donne aussi la force de tout tenter! Si en plus il y a une tablette de chocolat dans les parages, le courage est déculplé! 

- Sur une île déserte, quel objet emportes-tu avec toi ?

Mon téléphone... pour rester en contact avec mes Foodreporters préférés et vous faire profiter de ce que je concocterais avec une noix de coco, un ananas et un poisson pêché après 7 heures de lutte acharnée avec un petit baton !

- Quelle a été ta réaction quand tu as su que tu avais été taguée ?

Extrêmement touchée. Je suis tombée dans la marmitte de la passion culinaire voilà maintenant 9 ans (déjà?!?!). Ma passion a grandi d'année en année, mon premier blog est né, un nouveau tout beau tout neuf va voir le jour dans quelques semaines.... tout cela pour partager mon amour des bonnes et belles choses autour de moi, voilà ma principale motivation ! Alors constater, à travers ton tag que celui-ci était de plus en plus lu, suivi, ma énormément touchée. J'espère pouvoir transmettre ma passion, ma générosité et ma joie de vivre de plus en plus souvent ! 

- Si tu devais faire un blog sur un autre thème que ton blog actuel, lequel serait-il ?

J'ai deux ou trois idées. Cela pourrait etre sur le packaging alimentaire. Je suis très sensible à l'image des produits... peut-être une déformation professionnelle pour moi qui travaille en agence de communication? Je pourrais aussi envisager un blog sur le thème de l'hôtellerie / Restauration : les bonnes adresses, les lieux insolites, les chambres d'hôtes qui m'ont touchées, les bonnes tables... J'aime promouvoir les indépendants qui mettent tout leur coeur à l'ouvrage afin que nous passions le meilleur des séjours. 

- Quelle est pour toi la recette la plus difficile à réussir ?

Jusqu'à présent je n'ai pas réussi mes macarons. Mais mon petit combiné four/micro-ondes ne s'y prêtait pas vraiment. Je devrais retenter car c'est un de mes petits plaisirs favoris. 

- 1 seul et unique livre de cuisine à me conseiller ?

1 seul???? Mais si seulement tu voyais ma bibliothèque!!! Je suis une librairie culinaire à moi toute seule ! Je pioche volontier dans le livre de François Bernard de ma maman... sans doute pas le plus beau mais des recettes que l'on réussit à coup sûr. Mais ma première source d'inspiration reste les blogs... surtout ceux de Foodreporter! 

- Quelle est ta série télé préférée ?

How I met Your mother! Une bonne louche de détente, un zeste d'humour, un soupçon de "ça pourrait être moi"... la recette du bonheur ! 

- Si tu ne devais manger plus que dans un seul restaurant pour le restant de tes jours, lequel choisirais-tu ?

La table de ma maman... La famille restera toujours le must pour partager un bon repas. 

Sinon je recommande "Le P'tit Canon" à Paris. Un bistrot comme on les aime. 

- Quelle est ta sauce préférée ?

En salé: un bon beurre blanc ou une sauce béarnaise. En sucré : la crème anglaise! 

- Comment vas-tu choisir les 11 blogs que tu vas taguer ?

Je vais suivre mon instinct, mes coups de coeurs. Grâce à Foodreporter j'ai découvert pas mal de blogs tous plus beaux et gourmands les uns que les autres... 

- As-tu un animal de compagnie ? si oui, quoi et son prénom :p

J'ai eu 3 chats... tous s'appelaient "Fripouille". L'originalité n'a pas de prix! 

 

 

Maintenant je passe la main... Voici mes questions: 

- Quel âge as-tu? 

- Quels sont tes premiers souvenirs en cuisine? 

- Quelle a été ta plus grande réussite culinaire? 

- Pourquoi avoir créer ce blog? 

- Pour qui aimes-tu le plus cuisiner? 

- Quel est le compliment concernant ta cuisine qui t'a le plus touché(e)?

- Quel est ton dessert préféré?

- Quel est le rêve que tu aimerais par dessus tout réaliser? 

- Quel est ton menu préféré pour épater tes convives?

- Bientôt dans Master Chef?

- Que vas-tu manger ce soir? 

 

Les onze blogs que j'aimerais découvrir un peu plus : 

- Touche de Saveurs

- Marion à Découvert

- Cuisine et Gourmandises de Sandrine

- Ok Ce bon

- La Marmite à M'Alice

- Cooking Mumu

- J'en reprendrai bien un bout

- L'univers de Sylvie

- Confessions d'une gourmande

- Christelle is flabbergasting

- Péchés Mignons

 


Repost 0
17 octobre 2012 3 17 /10 /octobre /2012 10:41

Tout ce qui est mignon est petit. Cette expression vous l'avez sans doute entendue, maintes et maintes fois. Et bien, pour ma part, c'était un credo de chaque instant. Car ma croissance a décidé de faire la grève et très tôt j'ai vu mes camarades me distancer et commencer à me faire de l'ombre - ce qui n'est pas désagréable en plein mois d'août !!

C'est dans les petits pots que nous faisons les meilleurs soupes! Quel paradoxe lorsque l'on sait que la vertue première de la soupe, tel un vieux remède de grand mère transmis de génération en génération, serait de nous faire grandir ! Que neni ! Cette superstition m'a fait comprendre un beau matin, ou plutôt un beau soir, que les adultes pouvaient nous mentir ! Que de litres de soupe avalés avec la ferveur et la croyance de l'enfance ! Que de kilos de carottes, poireaux, courgettes, pommes de terre moulinés, mixés avec amour dans l'espoir de me voir prendre quelques centimètres ! Aujourd'hui je me résignée mais j'ai développé un amour sans faille pour les soupes, sans distinction, parce que moi, j'aime tout le monde!! Alors hier, me souvenant de ces préceptes de grand-mère c'est vers les légumes anciens que mes pas m'ont menée. Avec sa petite forme de poire, de toupie, ce petit légume et moi nous sommes tout de suite compris : tout mignon, avec ses joues rebondies et sa peau joliement colorée, il me criait "mange-moi, mange-moi, mange-moi". Vous aussi vous auriez craqué et l'auriez pris dans vos bras avec un instinct protecteur qui arrive sans crier gare! 

Chemin faisant, je lui ai raconté à mon tour cette croyance que un jour "Poti" deviendrait grand.... Et de cette belle amitié est née un délicieux velouté! Celui-ci sera peut-être l'exception, le miracle? En tous cas, ce matin, pas de changement... 

Veloute-de-Potimarron.jpg

Ingrédients : 

- 1 potimarron

- 1 litre de lait

- 1 gousse d'ail

- 1 clou de girofle

- 1 brin de thym

- 1 pincée de muscade

- 2 cas de crème fraîche

- Sel Poivre

 

Retirez l’écorce et les graines du potimarron (sans y laisser vos doigts!). Coupez la chair en cube. Pelez la gousse d’ail. Versez le lait dans une casserole, ajoutez le potimarron, l’ail, le clou, le thym, la muscade, salez et poivrez. Portez à ébullition, mélangez puis baissez le feu et laissez cuire 45 minutes à couvert en mélangeant de temps en temps. Otez l’ail, le thym et le clou de girofle. Mixez, rajoutez un peu de lait et/ ou de crème si le velouté paraît trop épais. Répartissez dans les assiettes et servez avec un peu de crème.


Repost 0
Published by Marie - dans Entrees
commenter cet article
15 octobre 2012 1 15 /10 /octobre /2012 09:00

Ce soir, rencontre au sommet! Je reçois quelques amis et, parmi eux, un invité inhabituel s'invite à ma table. Dès son arrivée, mes amis sont tombés en extase: sous ses airs sophistiqués, on décèle aisément une nature généreuse. Avec lui les langues se délient, on savoure l'instant, et l'on apprend à découvrir et à apprécier ses multiples facettes. Des origines normandes d'un côté: tandis qu'il s'exprime, des souvenirs nous reviennent en mémoire : les pommiers, les bolées de cidre, le croquant du fruit, la chaleur des soirées passées près du feu... Soudain, il se dévoile et l'on découvre avec délectation que ses origines normandes cotoient des racines canadiennes! Quel choc des cultures! Vous voilà en quelques brassées de l'autre côté de l'océan à déguster du sirop d'érable dans un cadre tout aussi enchanteur. Là je dois avouer que mon mytérieux invité a séduit tous mes amis qui le dévorent littérallement des yeux... mais pas que !!

Non je ne vous parle pas d'un cousin d'outre manche issue d'une branche éloignée de ma famille qui serait venu le temps d'un week-end croquer la vie Parisienne à pleines dents! Ici je vous parle d'une verrine que j'ai dressée pour mes amis : pomme, saumon, noix, sirop d'érable, vinaigre de cidre.... un mélange chic choc qui émoustille le palais et qui nous rappelle combien le mélange des cultures peut être enrichissant. Prenez vite un cours de langue... de palais je veux dire ! 

Verrine-Noix-Pomme-Saumon.jpg

Ingrédients: 

- 2 pavés de saumon

- 1 pomme

- 2 cas de sirop d'érable

- 2 cas de vinaigre de cidre

- 1 cas d'aneth ciselé

- 2 grosses poignées de cerneaux de noix

- 120 gr de Philadelphia

- 2 cas de crème liquide (facultatif)

- 2 cas de crème de balsamique

- Sel Poivre

 

Couper les pavés de saumon crus en petits dés. couper la pomme pelée et épépinée en petits dés. 

Mélanger la pomme et le saumon dans un saladier avec le vinaigre de cidre, le sirop d'érable, l'aneth ciselé. 

Conserver quelques cerneaux de noix pour la décoration et concasser le reste. Ajouter les morceaux de noix au mélange. Placer le tout 1/2 heure au frigo. 

Pendant ce temps, détendre le Philadelphia au fouet. Saler, Poivrer et ajouter la crème de balsamique. Si nécessaire, liquéfier un peu le mélange avec de la crème liquide.  

Dresser les verrines en plaçant une couche de tartate pomme/Saumon/noix puis une couche de fromage.

Décorer avec un cerneau de noix.

Servir frais.

Verrine-Noix-Pomme-Saumon-2.jpg 

Repost 0
Published by Marie - dans Aperitif
commenter cet article
14 octobre 2012 7 14 /10 /octobre /2012 09:00

La cuisine est synonyme de partage, de générosité, d'héritage, de rassemblement... Vous vous imaginez bien que tous les passionnés de cuisine, qu'ils soient tombés dans la marmitte étant petits ou plus tardivement, qu'ils soient de simples amateurs ou de grands chefs, prennent plaisir à passer des heures en cuisine à préparer, couper, goûter, décorer pour... apporter du bonheur autour d'eux en faisant chavirer tous les sens! La cuisine ne saurait être égoïste ou vaniteuse. Alors lorsque j'ai découvert "Un Tour en Cuisine", j'ai évidemment tout de suite voulu me joindre à cette belle aventure. Une belle chaîne de partage de recettes pour que la passion de chacun puisse rayonner !

http://www.untourencuisine.com/ressources/design/Ban_120_60.png

Aujourd'hui, j'ai eu à piocher une recette de "Chez Calou" tandis que de son côté c'est "Gourmand'Aline" qui a eu à parcourir mon blog pour dégoter la recette qui la ferait saliver !  

Grâce à Calou j'ai découvert une nouvelle recette de Financiers qui vaut son pesant d'or! Oui mais là ce ne sont plus de simples petits financiers mais de vrais lingots ! Moins "Caramélisés" que ceux que j'ai l'habitude de préparer ils sont tout de même à la hauteur de la réputation du chef qui les a préparés... J'ai nommé le Pâtissier Christophe Felder! Cette petite recette est bien précieuse et doit être mise en lieu sûr, dans votre coffre fort. Ressortez là précieusement pour vos amis les plus intimes et brillez le temps d'une soirée. La richesse de ses arômes, sa textures moelleuse... payez vous le luxe d'un plaisir sucré sans culpabilité ! 

Financiers-Calou.jpg

Ingrédients: 

- 140 g beurre

- 140 blancs d'oeufs

- 155 g sucre glace

- 46 g farine

- 93 g poudre d'amandes

- 10 g confiture d'abricot

- 1 trait vanille liquide


Commencer par préchauffer le four à 250°.

Faire fondre le beurre jusqu'à ce qu'il soit noisette.Laisser tiédir.

Tamiser ensemble la farine,la poudre d'amandes et le sucre glace.Verser les blancs,mélanger et incorporer le beurre noisette.

Ajouter enfin la confiture d'abricots et la vanille.

Remplir les empreintes et enfourner à 250°C. Baisser tout de suite à 230°C et cuire 4 minutes, puis baisser à 180°C et poursuivre encore 10 à 15 minutes (j'avais pour ma part des moules assez grands).

Pour vérifier la cuisson, les financiers doivent avoir une jolie couleur dorée.

Fianciers-2.jpg


Repost 0